Risques sur la santé du régime crétois

Le régime crétois est un régime très soft à la base, ce qui restreint ainsi considérablement les risques sur la santé. La très grande diversification des aliments limite les risques de carences. Néanmoins, il est indispensable de recueillir l’avis de votre médecin avant de suivre un éventuel régime, surtout si votre situation personnelle (femme enceinte, femme allaitant un bébé,…) ne permet normalement pas de suivre un régime amaigrissant.

Le régime crétois présente tout de même quelques risques pour la santé humaine :

  • la consommation d’alcool peut être néfaste pour certains individus, surtout en cas d’intolérance constatée parfois chez certaines personnes.
  • la substitution du beurre par de l’huile d’olive ne signifie absolument pas qu’il faut surconsommer de d’huile, au détriment des aliments. L’huile d’olive reste très calorique et elle doit être utilisée avec modération.
  • Il existe également un risque de carence en vitamine D, surtout pour les individus vivant dans des zones faiblement ensoleillées, comme les pays nordiques par exemple. Dans les pays nordiques, il est habituel de consommer du lait en forte quantité, car le lait contient beaucoup de vitamine D et il permet ainsi d’alimenter l’organisme en vitamine D. Dans le régime crétois, le lait est peu recommandé et il convient ainsi de manger abondamment du poisson gras comme le saumon par exemple pour fournir de la vitamine D à son organisme.